Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
If you are not redirected automatically, follow the link to example
Pluralité à Peynier - Blog de Jean-Luc Gach, Peynier {display:none;margin:0px; padding:0px; background-color:#FFFFFF; font-family: Verdana, Helvetica, Arial, sans-serif; font-size:x-small;}

Présentation

  • : Blog de Jean-Luc Gach, Peynier
  • Blog de Jean-Luc Gach, Peynier
  • : Commentaires sur la vie du village de Peynier
  • Contact

Modération

 

Les publications sur ce blog sont Modérées à priori. Aucun commentaire totalement anonyme ne sera publié. Les commentaires sous pseudo sont acceptés si un email est enregistré. Si toutefois un commentaire ou un article vous semble insultant ou inapproprié, si vous souhaitez exercer un droit de réponse, merci de me le signaler ici.

Recherche

Agenda

 

 

Archives

Fréquentation

Depuis septembre 2010 :

 

Visiteurs uniques : 82574

Pages consultées : 184007

 

 

mentions légales

 

Licence MonPeynier

Creative Commons License 

 

Les articles de Monpeynier sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

 

 

23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 21:48

Ca y est, le Journal de Peynier n°15 est sorti, et ce coup-ci, il n'est pas question de règlements de compte par voie de presse, mais simplement des associations. Saluons cette évolution de la ligne éditoriale.

 

On pourra remarquer néanmoins de nombreuses omissions concernant des associations pourtant très actives dans ce numéro "spécial associations". Tout d'abord toutes les associations recevant des subventions n'y figurent pas... ça aurait pourtant été la moindre des choses. Citons par exemple Peynier Fêtes, les diverses amicales, les Anciens Combattants, etc. Des associations très actives comme les DOREMI ou l'association des parents délèves (UPEP) ne figurent pas non plus dans ce numéro spécial.

 

Et au delà des associations dont le siège est à Peynier, il est d'autres associations à portée nationale qui ont une antenne à Peynier et qui mériteraient également une citation dans le journal municipal, comme par exemple Anticor ou le secours populaire...

 

Moins étonnant, un certain nombre d'associations qui ne touchent aucune subvention municipale mais pourtant très actives n'y figurent pas, parmi lesquelles on peut citer de manière non exhaustive :

 

- Lei Michelins

- Jean Zay en Provence, pédagogie mémoire et histoire

- Arc environnement

- Les CIQ divers (La Treille, Beaulieu, Les collines)

 

Il est fort regrettable que les considérations politiques aient primé et que ces associations soient systèmatiquement marginalisées. C'est une conception bien Peyniérenne de la pluralité et de la liberté d'expression.

 

Joyeux Noël à tous et samedi prochain

 

joyeuses-fetes.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by JLG - dans divers
commenter cet article

commentaires

Kalliste 03/01/2012 21:43

@ utopiste

Blablabla ...

Le vrai démocrate à Peynier c'est pas vous, c'est monpeynier, le blog qui nous permet de nous exprimer librement sans chantage au permis de construire ou au tout à l’égout.

Le jour où Burle et ses sbires arriveront à en faire autant, prévenez-moi, ça m'intéresse !

Kalliste.

Utopiste 03/01/2012 15:35

Et j'assume,oui j'essaie de trouver des excuses à cette municipalité (avec qui je n’ai aucun lien particulier).
Et je continuerais avec la prochaine , si ce blog existe toujours et si je suis toujours la.
Par principe , je suis pour la démocratie , et dans un lieu ou tout le monde dit noir je m'efforce de dire blanc.
Cela permet que vous (opposant à la municipalité)puissiez avancer des arguments qui sont quelquefois intéressants et me permet d'essayer de combattre ceux qui me semblent injustes.
Si c'est pour l'on s'autocongratule en fustigeant l’équipe en place ,ça ne m’intéresse pas.
On a encore la chance de pouvoir s'exprimer dans notre pays,ne serait que dans les urnes dans quelques mois (je ne commettrai pas les erreurs du passé),et je compte bien que cela perdure.
Malgré tout ce qui se dit sur notre gouvernance (dictature...)je pense que nous avons le pouvoir , à nous de l'exercer correctement...

M. Grossier 27/12/2011 16:41

A mon avis, ce journal n'a pas été fait à la hâte. C'est une excuse bidon, trouvée toujours par le même intervenant, visant à cacher les responsabilités de ceux qui choisissent la ligne éditoriale
de ce journal dont la meilleure place est sans doute dans les chiots ... Même si c'est vrai que le papier glacé payé par nos impôts n'est pas forcément le meilleur matériau pour se torcher le
cul.

Tout cela est au contraire très calculé : pas de place pour les associations s'opposant à la politique du maire (UPEP dans le domaine scolaire, même si c'est une opposition très soft ; Lei
Michelins et les CIQ dans le domaine de l'urbanisme etc). Seuls quelques noms d'opposants évoqués dans les domaines sportif ou culturel pour faire passer la pilule et donner l'illusion d'être une
grand démocrate.

Utopiste, vous ne leurrez personne, cela vous a déjà été dit par quelqu'un d'autre il y a quelques semaines, me semble-t-il.

Tafouille 27/12/2011 14:42

La hâte, c'est bien ça le problème de cette municipalité !

Et pourquoi cette hâte ? toutes ces maladresses ? ce manque de compétences envers le service public ? cette absence de concertation et de dialogue avec les administrés et les associations ? cette
indifférence générale ? cette obstination au détriment de la volonté publique ? au détriment des attentes des villageois ?
Vous n'en avez aucune idée, utopiste ("sans lieu") ?

utpiste 25/12/2011 10:54

Sans remettre en cause le neutralité politique du journal de Peynier ...
Je pense que cette édition a nouvelle fois du être faite de façon hâtive et sans contacter toute les associations présentes sur la commune.
Il doit pourtant y avoir un listing a la mairie
,les présidents d'association étant conviés à un certain nombre de reunionpedant l'année.