Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
If you are not redirected automatically, follow the link to example
Blog de Jean-Luc Gach, Peynier - Commentaires sur la vie du village de Peynier {display:none;margin:0px; padding:0px; background-color:#FFFFFF; font-family: Verdana, Helvetica, Arial, sans-serif; font-size:x-small;}

Présentation

  • : Blog de Jean-Luc Gach, Peynier
  • Blog de Jean-Luc Gach, Peynier
  • : Commentaires sur la vie du village de Peynier
  • Contact

Modération

 

Les publications sur ce blog sont Modérées à priori. Aucun commentaire totalement anonyme ne sera publié. Les commentaires sous pseudo sont acceptés si un email est enregistré. Si toutefois un commentaire ou un article vous semble insultant ou inapproprié, si vous souhaitez exercer un droit de réponse, merci de me le signaler ici.

Recherche

Agenda

 

 

Archives

Fréquentation

Depuis septembre 2010 :

 

Visiteurs uniques : 82574

Pages consultées : 184007

 

 

mentions légales

 

Licence MonPeynier

Creative Commons License 

 

Les articles de Monpeynier sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

 

 

11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 10:00

Enfin une bonne nouvelle !

 

Vous êtes tous Charlie, et donc tous fervents défenseurs de la liberté d'expression.

 

 

Cela veut donc dire que les associations en mémoire à la résistance ne seront plus trainées en justice parce qu'elles critiquent l'érection d'une statue d'un maire au passé douteux durant l'Occupation.

 

Cela veut donc dire que les pressions diverses et variées sur les opposants vont cesser.

 

Cela veut donc dire qu'il n'y aura plus d'obstruction pour que l'opposition obtienne des salles lors de la prochaine campagne électorale.

 

Cela veut aussi dire, puisque vous êtes fervents défenseurs de la liberté d'expression, que l'opposition aura un encart dans le journal municipal, même si la loi ne vous y contraint pas (mais ne vous en empêche pas non plus).

 

Ca veut donc dire que toutes les associations auront un accès égal aux salles municipales, et de façon plus générale aux moyens municipaux.

 

Cela veut aussi dire que toutes les associations sans exception pourront s'exprimer lors du forum des associations.

 

Cela veut dire que l'on ne menacera plus les blogueurs opposants, par des voies directes ou par voies détournées.

 

Cela voudra aussi dire qu'on ne risquera pas de se faire lyncher lors de manifestations municipales parce qu'on a affiché des caricatures du maire sur sa voiture. Il n'y a que les islamistes radicaux pour s'en prendre physiquement aux caricaturistes !

 

Cela veut dire enfin que l'autocratie, c'est fini à Peynier.

 

Ne seriez-vous pas des humoristes ? Car ces 4 dernières années étaient en fait une grosse blague. Vous êtes peut-être Charlie, mais Charlie c'était certainement pas vous.

 

Après l'émotion des premiers instants, une longue réflexion est venue, et je n'ai pas participé à la grande farce nationale voulue par François Hollande, en tout cas certainement pas à vos côtés. En mémoire à Charlie, j'ai pleuré en silence. C'est ça aussi la liberté.

 

Pour méditer, quelques paroles des journalistes de Charlie (cliquer sur le nom des auteurs pour l'accès aux articles relatant leurs déclarations) :

 

Je n'étais pas à la manifestation spontanée du 7 janvier. Des gens ont chanté la Marseillaise. On parle de la mémoire de Charb, Tignous, Cabu, Honoré, Wolinski : ils auraient conchié ce genre d'attitude

Luz (rescapé de la tuerie)

Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis

Willem, dessinateur de Charlie

C'est dur d'être aimé par des cons

Cabu, repris par Jean Bourguignon

 

Pour finir en beauté, quelques derniers dessins pour la route.

 

Ainsi vous êtes tous Charlie...
Ainsi vous êtes tous Charlie...
Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 11:23
Rassemblement à Peynier

Hier soir lors de la cérémonie des voeux, à l'initiative de Louis Nozzi, le maire a relayé l'appel au rassemblement à Peynier à 11h dimanche devant le monument au morts, faisant ainsi écho à l'appel au rassemblement national citoyen autour de la défense des libertés et de la laïcité en soutien à Charlie-Hebdo.

 

C'est pour la liberté d'expression que les journalistes de Charlie, les policiers, l'agent d'entretien sont morts. Aussi, je diffuse un film réalisé par Jérome Pensua rassemblant les unes du journal qui gênent tant. http://monpeynier.eklablog.com

 

 

Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 10:19
Rassemblement à Rousset

Plus de 500 personnes rassemblées hier soir à 18h Place Paul Borde à Rousset à l'initiative du maire J.L. Canal.

 

Tous les élus d'opposition de Peynier étaient présents, ainsi que de nombreux Peyniérens en l'absence d'appel au rassemblement à Peynier.

Rassemblement à Rousset
Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 21:59
Je suis Charlie
 

Attentat Charlie Hebdo

 

Face au drame inqualifiable dont Charlie Hebdo a été la cible,
et pour défendre les valeurs de la République et de la Démocratie,

un rassemblement aura lieu
jeudi 8 janvier 2015 à 18h
devant le monument aux morts,
place Paul Borde à Rousset.

Mobilisez-vous pour soutenir la liberté
de penser, d'écrire ... et de dessiner ...

 
 
Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 21:05

Avant toute chose je vous souhaite une excellente année 2015.

 

Pour commencer l'année sur les chapeaux de roues, quelques nouvelles du projet immobilier "Les Jardins de Philia". Petit retour en arrière. Pour mémoire, ce projet était présenté par la municipalité comme étant la future maison de retraite de Peynier, en forme de résidence sénior avec services. Le projet devait prendre place chemin d'Auriol. Mais la réalité était toute autre. En fait le PLU prévoyait bien une "résidence avec services" mais pas une maison de retraite. Et sous le terme "résidence avec services", certes les séniors sont ciblés, car le coût est supérieur à une résidence standard, mais pas exclusivement (d'ailleurs la loi ne permet pas une discrimination d'âge pour la vente d'un bien immobilier).

 

Ainsi ledit programme immobilier a été promu sur internet, la supercherie fut découverte et les riverains ont demandé des comptes à la mairie. La mairie a alors feint la tromperie du promoteur et fait machine arrière toute. L'affaire a pris de l'ampleur et les déclarations se sont multipliées dans la presse.

Jardins de Philia : fiasco judiciaire pour la commune
Jardins de Philia : fiasco judiciaire pour la commune

"Je vous promets que ce sera une maison de retraite ou rien", à quelques mois des élections municipales il était impératif de faire dans la surenchère et de bien enfumer l'électorat. La municipalité décidait donc d'un montage fort hasardeux impliquant l'établissement public foncier régional pour préempter le terrain devant accueillir la construction et empêcher le promoteur de mener à bien le projet malgré la délivrance d'un permis de construire régulier par la mairie. Devant cette manoeuvre le promoteur décidait de porter l'affaire en justice.

 

Premier procès gagné par le promoteur (voir l'article ici), appel fut fait par la mairie, ce qui a eu pour conséquence de reporter le début des travaux à après les élections municipales, permettant ainsi à l'équipe sortante de faire croire à la population que le projet était stoppé ou en voie de l'être.

 

En ce mois de décembre 2014 le jugement en appel a été rendu par la cour d'appel administrative de Marseille. Il donne intégralement raison au promoteur qui a donc maintenant le droit de réaliser la construction projetée (57 logements).

Jardins de Philia : fiasco judiciaire pour la commune
Jardins de Philia : fiasco judiciaire pour la commune

Peu importe, les élections sont passées, les prochaines sont dans 5 ans.

 

Mais là où l'affaire se corse c'est que le promoteur ne compte pas avoir subi près de 3 ans de procédures et son projet retardé par la même occasion sans aucun dédomagement. Ainsi, il va maintenant demander 4 millions d'euros de dommages et intérêts à la commune de Peynier, soit 4000 euros par contribuable. Même si le tribunal n'a pas encore statué sur les dommages et intérêts, voilà la conséquence de l'incompétence de la municipalité Burle.

 

Et quel que soit le montant final de ces dommages, ne rigolez pas, c'est nous tous qui allons payer. Merci M. le maire pour ce joli cadeau de Noël !

 

A la semaine prochaine

Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 22:39

Je l'annonçais dès le 29 novembre, il était probable que le PLU soit annulé après le rapport favorable à l'annulation du rapporteur public. C'est maintenant officiel, depuis jeudi 11 décembre, le PLU de Peynier est à nouveau annulé. Il ne s'agira donc que de la 5e annulation consécutive :

  • PLU de 2007 annulé par le tribunal administratif
  • PLU de 2009 annulé par le tribunal administratif
  • Confirmation de ces annulations par la cour administrative d'appel de Marseille
  • PLU de 2013-1 annulé par le Préfet qui a demandé son retrait
  • PLU de 2013-2 annulé en 2014 par le tribunal administratif.

Retour à la case départ, 7 ans de procédures et de gabegie municipale pour rien.

 

Evidemment le maire et son conseil municipal vont encore fustiger les opposants pour cette nouvelle annulation. Mais si le travail avait été "bien fait", ledit PLU aurait été conduit sans possibilité de faire de reproche juridique et la demande d'annulation aurait été rejetée. Il n'en était rien, cette nouvelle mouture du PLU était aussi mal ficelée que les précédentes. Aussi mal ficelée car depuis 7 ans c'est quasiment le même projet qui est re-servi aux Peyniérens. Et il n'est pas venu à l'idée de nos édiles, après 4 annulations, qu'il y avait un problème de fond avec ce PLU... il aura fallu une 5e annulation.

 

Un indice : la meilleure façon de ne pas voir un PLU annulé, c'est qu'il recueille le consensus de la population. Mais pour avoir le consensus, il faut ECOUTER, et ne pas balayer d'un revers de main tout ce qui vient des opposants ou de façon plus générale de la population. Alors va-t-on vers une re-re-re-re-re-présentation de ce même projet une nouvelle fois ? Et ainsi courir le risque d'une 6e annulation ?

 

Le PLU a été annulé pour les motifs suivants :

  • Absence d'orientations d'aménagement et de programmation comprenant des dispositions sur l'aménagement (art L. 123-1 et L.123-1-4 du code de l'urbanisme). En clair le PLU ne respecte pas les lois du Grenelle de l'environnement (instaurées à l'initiative de N. Sarkozy).
  • Insuffisance du rapport de présentation, ce dernier ne réalisant pas d'analyse sur la consommation de l'espace forestier (art L.123-1-2 du code de l'urbansme)
  • Modifications après l'enquête publique sans que celles-ci ne soient issues de l'enquête ( délimitation de l'espace réservé n°8 et création d'un espace boisé classé sur la parcelle AK 116).

Les deux premiers points concernent la spéculation foncière (étalement urbain, consommation des espaces naturels), le dernier relève d'un abus de pouvoir du maire. Le jugement complet est ci-après (cliquez pour agrandir). On retrouvera en page 3 un détail croustillant. Alors que le jugement devait avoir lieu entre le 1er décembre 2013 et le 30 mai 2014, dans une ultime procédure dilatoire la mairie a envoyé un mémoire en défense le... 1er décembre 2013, obligeant le tribunal à rouvrir l'instruction et reportant d'un an le jugement soit... APRES LES ELECTION MUNICIPALES !

 

Exceptionnellement pas de billet la semaine prochaine pour cause de trève hivernale. A la rentrée je vous donnerai des nouvelles du projet immobilier des Jardins de Philia dont on vient de me communiquer le rendu de jugement en appel...défavorable pour la municipalité.

 

Passez de bonnes fêtes et à l'année prochaine !

 

Nouvelle performance municipale : 5e annulation du PLU
Nouvelle performance municipale : 5e annulation du PLUNouvelle performance municipale : 5e annulation du PLUNouvelle performance municipale : 5e annulation du PLU
Nouvelle performance municipale : 5e annulation du PLUNouvelle performance municipale : 5e annulation du PLUNouvelle performance municipale : 5e annulation du PLU
Nouvelle performance municipale : 5e annulation du PLUNouvelle performance municipale : 5e annulation du PLUNouvelle performance municipale : 5e annulation du PLU
Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 09:52

Dernièrement l'innocuité des boues rouges de l'usine d'aluminium de Gardanne  a été remise en cause dans les médias. C'est Barbara Landrevie sur le site d'informations Hexagones qui a dégainé la première en ce début de semaine dans une série d'articles au titre choc : Les boues rouges toxiques et radioactives de Gardanne, Cinquante ans de rejets toxiques, ou encore La Bauxaline, produit miracle ?

 

Les conclusions de la CRIIRAD (organisme indépendant sur l'étude de la radioactivité) sont alarmistes quant à la présence élevée dans ces boues d'uranium 238 et de thorium 232 tous deux étant de dangereux radioéléments.

 

 

Evaluation de l’impact (irradiation externe)

A 1 mètre au-dessus du sol, dans la zone étudiée, le débit de dose est de 0,39 μSv/h à comparer à un niveau naturel de 0,072 μSv/h. L’exposition externe ajoutée est donc de 0,39-0,072 =+ 0,32 μSv/h. Pour une présence de 6 minutes par jour, chaque jour de l’année,sur un sol remblayé avec ces boues rouges, l’exposition cumulée dépasse la valeur de 10 μSv/an, niveau au-delà duquel la directive Euratom 96/29 considérait comme non négligeable sur le plan radiologique l’impact d’une pratique nucléaire.

Etude de la CRIIRAD sur les boues rouges

 

Cette étude d'exposition précise bien qu'elle ne tient pas compte de l'éventuelle ingestion de ces radioéléments, ni de l'inhalation des poussières, ni de l'exposition au radon 222 et radon 220, des gaz lourds radioactifs.

 

Par ailleurs une étude indépendante de la composition de ces boues rouges relève la présence de concentrations de métaux lourds, potentiellement dangereux pour la santé.

 

La presse audiovisuelle s'empare alors du sujet et jeudi dernier était diffusé sur France 3 un long reportage sur cette question. Ce reportage (14 minutes), le voici :

Reportage diffusé lors du JT de France 3 le jeudi 11/12/2014

 

 

Ce que ne dit pas ce reportage, c'est qu'il y a eu en 2004 une expérimentation d'enfouissement des boues rouges à Peynier. Selon un document d'Altéo, présenté lors de la matinée technique eco-entreprises le 15 mars 2013 au Technopôle de l'Arbois, ce sont 500 m3 de bauxaline qui ont été enfouis dans une ancienne mine à Peynier dans le quartier du Devançon.

Document Alteo décrivant l'expérimentation de comblement d'une cavité à Peynier

Document Alteo décrivant l'expérimentation de comblement d'une cavité à Peynier

 

Selon la journaliste Barbara Landrevie, l'information du public est obligatoire pour ce type d'expérimentation. Mais apparemment aucun des riverains intérrogés n'est au courant de la présence de ces boues dans les tréfonds de Peynier.

 

C'est ce qui s'est passé à Roquevaire lorsqu'il était question de combler les platreries avec de la Bauxaline, et qui a provoqué la mobilisation des habitants et des élus comme on peut le lire dans le journal "roquevaire magazine". Dans ce même journal il est justement question de l'expérimentation à Peynier avec une photo de la cavité comblée.

 

 

Nouveau scandale écologique à Peynier
Nouveau scandale écologique à Peynier

Les questions qui se posent sont donc les suivantes :

  • La mairie était-elle au courant de cette expérimentation ?
  • Si oui, pourquoi aucun habitant n'est au courant ?
  • Si non, comment cela se peut-il ? Puisque apparemment les habitants de Roquevaire sont mieux informés que les Peyniérennes et Peyniérens !
  • Quels Peyniérens ont tiré profit de cette opération ?

Dans tous les cas, que compte-elle faire ?

  • Rechercher des responsabilités, notamment pénales ?
  • Exiger une surveillance accrue du site, notamment pour vérifier que des éléments dangereux ne se concentrent pas par écoulement ou ne pénètrent les nappes phréatiques ?
  • Ou mieux, demander à Altéo de venir enlever les dépôts sur notre commune ?

 

Des questions auxquelles il faudra répondre

 

A la semaine prochaine

Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 16:25

Ce mercredi 3 décembre était diffusée l'émission "Cauchemar en cuisine" sur M6. Le thème de l'émission : remettre sur les rails le restaurant Le Mas à Peynier. Je ne m'étendrai pas sur le fond de l'affaire traitée par l'émission puisqu'il s'agit d'une question strictement privée. Simplement souhaitons le succès attendu pour nos concitoyens gérant ledit restaurant.

 

Par contre l'apparition d'un certain nombre d'élus de la majorité en tant que figurants lors de cette émission pose question.

C. Burle fait le figurant dans l'émission Cauchemar en Cuisine

C. Burle fait le figurant dans l'émission Cauchemar en Cuisine

Dans l'absolu, rien de choquant, chacun étant libre d'occuper son temps libre comme il le souhaite. Si même cela pouvait aider nos concitoyens, pourquoi pas, mais cela reste encore à démontrer (qu'a réellement apporté l'apparition de divers élus ?). Le problème, et bon nombre d'entre nous seront certainement passés à côté de ce détail, c'est que, comme cela est rappelé au cours de l'émission, le tournage a eu lieu le 1er septembre et jours suivants. La preuve est dans l'émission elle-même, lorsque le chef Etchebest demande une fondue, on lui rétorque que c'est à partir de septembre, s'en suit une discussion pour conclure que le jour (du tournage) est le 1er septembre.

 

Or à cette date que se passait-il à Peynier ? Un certain Franck Fernandez était en pleine grève de la faim sur le cours. Quel rapport me direz vous ? Tout simplement à cette même époque (le vendredi 5 septembre pour être exact), le maire avait déclaré à l'opposition qu'il était débordé et n'avait pas le temps de la recevoir sur cette question. On peut se remémorer ceci sur le site de l'associaiton Peynier Autrement.

 

Voilà, la conclusion est que notre maire avait donc le temps en septembre de faire le figurant pour une émission de TV, mais pas le temps pour résoudre un problème important de personnel dans sa mairie. Je laisse chacun juge de la pertinence de ses priorités.

 

A samedi prochain

 

NB: pour ceux qui l'auraient loupée, l'autre émission traitant de Peynier et qui fut diffusée sur M6.

Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 21:49

Nouvel épisode dans les péripéties du PLU de Peynier ... Une nouvelle audience avait lieu jeudi dernier au tribunal administratif de Marseille suite à la contestation de deux citoyens de notre commune.

 

Rapprelons-nous la manière dont avait été menée la procédure de cette nouvelle mouture du PLU : au pas de charge, pour un bouclage avant les élections (et ainsi satisfaire un certain électorat captif et reconnaissant). Cependant dans ce processus, sans réelle volonté de chercher un consensus, le PLU a à nouveau été contesté devant le tribunal.

 

Ce jeudi dernier donc l'audience devait confronter les points de vue des parties, à savoir les requérants d'un côté et la mairie de l'autre. A l'issue des plaidoiries des parties, le rapporteur du tribunal a livré ses conclusions et a demandé l'annulation du PLU pour trois motifs de fond :

 

- Absence d'orientations d'aménagement et de programmation comprenant des dispositions sur l'aménagement (art L. 123-1 et L.123-1-4 du code de l'urbanisme). En clair le PLU ne respecte pas les lois du Grenelle de l'environnement (instaurées à l'initiative de N. Sarkozy).

- Insuffisance du rapport de présentation, ce dernier ne réalisant pas d'analyse sur la consommation de l'espace forestier (art L.123-1-2 du code de l'urbansme)

- Modifications après l'enquête publique sans que celles-ci ne soient issues de l'enquête ( délimitation de l'espace réservé n°8 et création d'un espace boisé classé sur la parcelle AK 116).

 

Sur ce tout dernier point on est en droit de se questionner sur les raisons réelles de ces modifications de dernière minute, hors enquête publique et hors toute procédure légale. En effet, l'espace réservé n°8 consistait en la création d'une aire de retournement sur la parcelle AK116. Or cette parcelle est utilisée comme parking par le camping. Par ailleurs il y avait tout loisir de créer cette aire de retournement à quelques mètres plus haut ce qui n'aurait pas porté préjudice au camping.

 

La parcelle AK116 (point rouge)

La parcelle AK116 (point rouge)

 

Je pose donc la question de façon claire : en créant cette zone de retournement et en classant la parcelle en espace boisé, s'agissait-il d'une forme de rétorsion envers le camping ? Rappelons que ce dernier a mis à disposition une salle de réunion à Louis Nozzi pour réaliser des réunions dans le cadre de la campagne électorale alors que la mairie refusait au candidat l'accès à une salle municipale. On peut noter également que le camping est l'objet de nombreux contentieux de la part de la mairie, qu'il a tous gagnés jusqu'à maintenant.

 

Cette modification de dernière minute du PLU, en dehors de toute procédure pour la soustraire à l'enquête publique, semblerait donc revenir à l'envoyeur façon boomerang.

 

Notons également que la société Aventis, propriétaire d'un terrain dans la ZI a également contesté le PLU devant le tribunal, mais je n'ai pas d'information précise pour cette procédure totalement indépendante de celle dont il est question dans ce billet.

 

Rien n'est encore fait car le tribunal n'a pas encore rendu son jugement, mais le fait que le rapporteur public se soit prononcé en faveur de l'annulation du PLU est un signe fort, car même si cela n'est pas systématique, le tribunal suit dans la très grande majorité des cas ses conclusions. Le jugement définitif sera rendu d'ici 3 semaines...

 

A la semaine prochaine

Repost 0
Published by JLG
commenter cet article
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 16:27

Trop de fonctionnaires en France ? C'est ce que les gouvernements nous disent depuis des années pour justifier du dégraissage massif dans certains secteurs d'Etat, notamment l'éducation nationale mais pas seulement. Ainsi l'Etat serait le responsable de l'explosion des dépenses publiques. Un article récent du mensuel Alternatives Economiques vient démonter parfaitement cette croyance, et démontre qu'au contraire la charge salariale dans le secteur public d'Etat a diminué depuis 1970 alors que c'est la charge des emplois des collectivités locales qui a explosé.

 

In Alternatives Economiques hors série n°102 octobre 2014

In Alternatives Economiques hors série n°102 octobre 2014

 

"Il y a eu incontestablement des excès du côté des collectivités locales en matière d'emplois" estime le journal, qui est une des références en matière économique en France. Localement on ne peut que faire le rapprochement avec le reportage de France 2 à propos de la CPA (communauté du Pays d'Aix) et sa gestion pour le moins curieuse des emplois, qui aura valu à M. Joissains une "mise en examen pour des emplois présumés de complaisance" a rapporté le Nouvel Obs.

Extrait d'Envoyé Spécial du jeudi 21 novembre 2013 (France 2)

Dans cette émission, les propos de l'ex DGS (Directeur Général des Services) de la CPA Philippe Neveu sont on ne peut plus explicites :

On est dans une culture politique où les emplois constituent des gratifications pour les proches, les familiers, l'on a parfois des situations assez caricaturales où on constate sur les effectifs des familles entières qui ont été recrutées. Ces périmètres d'emplois peuvent permettre parfois d'exprimer un goût immodéré pour le clientélisme.

Philippe Neveu, ex DGS de la CPA

 

Mais qu'en est-il à Peynier ? Nous savons de source sûre que la commune est bien gérée. En témoigne l'évolution des charges de personnel qui ont plus que doublé entre 2000 et 2013, avec une accélération à partir de 2004 alors que la mise en place de la CPA aurait dû au contraire réaliser des transferts de compétences et donc d'emplois. On notera un ralentissement entre 2008 et 2009. Notons également que le poste emplois s'élevait à 2 075 116 euros en 2013, +215 000 euros par rapport à 2012 soit une croissance encore plus élevée que les années précédentes. Les élections y seraient-elles pour quelque chose ?

Evolution des charges de personnel à Peynier entre 2000 et 2012 (source Proxiti.info)

Evolution des charges de personnel à Peynier entre 2000 et 2012 (source Proxiti.info)

 

Que justifie une telle envolée des charges de personnel de notre commune ? La population a-t-elle doublé entre 2000 et 2012 impliquant de nombreux recrutements pour voir ces charges exploser de la sorte ? Non, bien sûr. Les affaires récentes auront montré que la gestion des emplois dans notre commune se fait de manière bien curieuse, notament en période électorale, mais j'y reviendrai dans un prochain article.

 

A samedi prochain

http://monpeynier.eklablog.com

Repost 0
Published by JLG
commenter cet article